onair1

 

vumetre

# L’hydrogène va contribuer à la transition énergétique de l’Île-de-France

La Région Île-de-France et l’AFHYPAC signent un cadre d’engagement pour la transition énergétique et climatique en Île-de-France

Jean-Philippe Dugoin-Clément, vice-président chargé de l’écologie et du développement durable à la Région Île-de-France, et Philippe Boucly, Président de l’AFHYPAC, ont signé ce jour une convention cadre pour la transition énergétique et climatique en Île-de-France, à l’occasion des « Journées Hydrogène dans les territoires », organisées par la Région Occitanie et l’AFHYPAC. Cet événement qui s’est tenu à Toulouse a rassemblé tous les acteurs de la filière hydrogène en France.

La signature de cette charte s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie énergie-climat de la Région Île-de-France adoptée le 3 juillet dernier, qui présente deux grands axes pour la transition énergétique : réduire les consommations d’énergie et développer massivement les énergies renouvelables et de récupération. Pour ce faire, la Région mise sur l’innovation, offre l’espace francilien à l’expérimentation à taille réelle de nouvelles technologies émergentes et souhaite inciter les territoires à accueillir et à encourager ce type d’initiatives locales.

La Région et l’AFHYPAC s’engagent à travailler ensemble et à favoriser l’émergence de projets opérationnels pour :

  • Développer des énergies renouvelables et de récupération

La Région encouragera le développement de la production d’hydrogène sur le territoire francilien. L’hydrogène donne de nouvelles opportunités pour l’autoconsommation d’énergies locales, à l’échelle d’un bâtiment, d’un îlot, d’un village, tout particulièrement pour les zones non interconnectées au réseau électrique. La Région, l’AFHYPAC et ses membres, favoriseront l’émergence de projets opérationnels qui permettent la production d’hydrogène à l’aide d’énergies renouvelables et de récupération.

  • Accélérer le déploiement d’une mobilité propre grâce à l’hydrogène

Pour impulser la mutation du parc automobile francilien, la Région va mettre en place un groupe de travail avec les industriels automobiles, les producteurs d’énergie, les syndicats d’énergie d’Île-de-France, les professionnels du numérique, les associations et les distributeurs d’énergie. Il portera notamment ses efforts sur l’hydrogène, vecteur énergétique qui permet le stockage d’électricité produite par des sources intermittentes (éolien, solaire photovoltaïque) et de récupération. Le développement de la mobilité hydrogène sur le territoire passera par l’extension de l’offre de véhicules munis de piles à combustible et par le déploiement de stations de recharge. La Région accompagne déjà les professionnels comme les PME, taxis, artisans franciliens ayant jusqu’à 50 salariés et 10 M€ de chiffre d’affaires, dans la conversion de leur parc automobile, pour une transition vers des véhicules non polluants, grâce à une aide à l’achat ou à la location longue durée de véhicules électriques, GNV ou à hydrogène.

L’expertise de l’AFHYPAC et de ses membres en matière d’hydrogène permettra à la Région de développer cette énergie « verte » en faveur de la mobilité terrestre (flotte de vélos à assistance électrique, flotte de taxis, lignes de bus), de la mobilité fluviale, et dans le cadre des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024.

Le commentaires sont fermés.