onair1

 

vumetre

Coups de gueule

# Une nuit au lycée Galilée de Cergy

vendredi 22 février 2019

Une vingtaine de professeurs du lycée Galilée sont restés après leurs cours ce jeudi 21 février, participant à une nuit des lycées ( jusqu’à 23h), pour protester contre des réformes qui dégradent les conditions de travail et d’enseignement.
Après un temps de débat et une rencontre avec un collègue du lycée professionnel d’Epluches, lycée en grève cette semaine, la soirée s’est prolongée de façon festive.

# Signer la pétition de La CNRA pour la SURVIE des Radios Associatives

mardi 12 décembre 2017

Pétition adressée à :

•    Monsieur le Premier Ministre
•    Madame la Ministre de la Culture
•    Madame la Ministre du Travail
•    Monsieur le Ministre de l’Action et des Comptes publics
•    Monsieur le Ministre d’État, Ministre de la transition écologique et              solidaire, en charge de l’économie sociale et solidaire
•    Monsieur le Ministre de l’Éducation Nationale en charge de la vie               associative

La CNRA pour la SURVIE des Radios Associatives

# MERCREDI 18 OCTOBRE JOURNÉE NOIRE DES ASSOCIATIONS

mardi 17 octobre 2017

La FRAdIF soutient l’action du

« Collectif des associations citoyennes »

et appelle toutes les radios associatives d’Ile de France

à participer à la « Journée noire des associations »

mercredi 18 octobre

et au rassemblement unitaire à Paris 

à 18h au Panthéon – l’appel

Pour s’opposer à la suppression des emplois aidés et la précarisation généralisée du travail associatif

en parallèle du 12ème forum national des associations et des fondations

.

 

 

 

# Inégalités salariales, violences économiques : ça suffit !

mardi 8 novembre 2016

Le 24 octobre, plusieurs dizaines de milliers de femmes islandaises ont quitté leur travail à 14h38 et sont sorties dans les rues de la capitale. Elles protestaient ainsi contre les inégalités de salaires entre les femmes et les hommes, de l’ordre de 18% en Islande.

Et en France, en 2016 ? A temps de travail égal (équivalent temps plein), l’Insee nous indique que les femmes sont payées 19% de moins que les hommes. A travail égal (même temps de travail, même métier, même responsabilité), l’écart est toujours de 8%. Les femmes, soit 51% de la population de ce pays, sont donc discriminées uniquement parce qu’elles sont nées femmes.

Le 7 novembre à 16h34, à l’initiative des Glorieuses, les femmes sont invitées à agir contre les inégalités. Osez le féminisme ! propose également de relayer 4 visuels d’interpellation.

61624e55-b02a-4d13-8552-fbc58625371c

À l’approche des élections présidentielles et législatives, que proposent les candidat.e.s pour réduire ces inégalités ? Combien sont-ils/elles à dire “ça suffit !” et à proposer des moyens concrets pour en finir avec ces inégalités ?

Plus d’info sur http://osezlefeminisme.fr/

Image

vendredi 5 février 2016