onair1

 

vumetre

Infos sociales

# Solidarité Covid-19 : une startup met en relation des étudiants et des personnes âgées confinées

mardi 21 avril 2020

Les initiatives de solidarité fleurissent pour aider les personnes âgées isolées.

Amélie Frély est une ancienne étudiante à Cergy, elle a décidée de mettre à disposition son réseau.

Elle met en relation des étudiants et personnes âgées en fonction de leurs centres d’intérêts et de loisirs en commun. Une expérience qui révèle des liens intergénérationnels tendres et émouvants, et très loin des clichés.

Léa étudiante en histoire, passionnée par la littérature ancienne, discute deux fois par semaine avec Christine, âgée de 86 ans.

Chloé aide une personne dépendante sur des petites tâches du quotidien et envisage de l’accompagner une semaine en vacances, lorsque la situation le permettra.

Benjamin, lui, est passionné de jeux d’échecs. Il a trouvé en Hugues, 91 ans, un partenaire expérimenté avec lequel il joue par téléphone.

Dans le Val d’Oise et partout en France, la startup Granny et Charly recherche encore des étudiants bénévoles www.GrannyCharly.fr

# l’association Entourage lance l’opération « Les Bonnes Ondes »

lundi 20 avril 2020

Soutenue par la Région île de France, l’association Entourage, qui lutte contre l’exclusion des personnes sans domicile fixe, lance des nouvelles actions face au Covid 19

Depuis 2016, l’association a développé le réseau citoyen de solidarité Entourage, qui permet aux habitants et aux sans-abri d’un même territoire de se découvrir, se rencontrer et s’entraider. Le réseau compte désormais plus de 100.000 membres.

Les personnes sans domicile fixe sont particulièrement vulnérables face à la maladie, et le confinement renforce leurs difficultés et leur isolement.

Le maintien du lien social est crucial, et même vital. Durant cette période de confinement, l’association a souhaité ouvrir ses dispositifs à toutes les personnes précaires ou isolées. Pour cela, elle fait connaître ses actions aux bailleurs sociaux, aux mairies et centres communaux d’action sociale, aux acteurs de l’insertion, mais aussi aux associations de personnes âgées ou aux Ehpad.

Voici les actions qui ont été mises en place par l’association Entourage face au Covid 19.

L’opération Les Bonnes Ondes : 3 ou 4 voisins se coordonnent pour appeler régulièrement des personnes isolées sur la durée du confinement.

  • L’animation, 3 soirs par semaine, des webinars de sensibilisation en ligne : pour sensibiliser les habitants et leur donner des conseils pour agir auprès des personnes sans-abri.
  • La plateforme d’entraide : près de 50 d’actions solidaires menées chaque jour par les membres du réseau.
  • Pour recevoir un appel : si vous vous sentez isolé et que vous voulez recevoir des appels réguliers de voisins bienveillants, envoyez votre prénom et votre code postal par SMS au 07 68 03 73 48 et vous serez rappelé rapidement par un membre de l’équipe.

# Le Val d’Oise face au Covid 19

lundi 20 avril 2020

Après la mise en place de son dispositif de crise le 25 février, le Conseil départemental du Val d’Oise et ses agents continuent d’être mobilisés pour répondre au mieux à la crise et prendre les décisions nécessaires pour le bon fonctionnement de la continuité du service public sur le territoire.

Le Département a réceptionné le 6 avril une commande de 51 200 masques. La distribution a été réalisée en priorité, dans les services et foyers pour personnes en situation de handicap, les EHPAD, résidences autonomie, services d’aide à domicile, l’aide sociale à l’enfance, les pompiers, les collèges qui accueillent les enfants du personnel soignant, les médecins de ville, les centres de consultation covid-19, les associations contre les violences faites aux femmes.

Depuis le 12 mars, le Département du Val d’Oise a procédé au prêt de plus de 500 tablettes aux familles de collégiens ne disposant pas d’outils informatiques à domicile. Ces tablettes ont été livrées, en trois vagues, dans 32 collèges REP, REP+ et SEGPA du territoire.

La période de crise que connaît la France et le confinement à domicile peuvent générer un terreau propice aux violences intrafamiliales. Une campagne de communication de sensibilisation réalisée en collaboration avec la préfecture du Val d’Oise a été lancée sur le territoire. Elle rappelle les différents numéros d’écoute, d’information et d’urgence pour les situations d’enfants en danger et de femmes victimes de violence.

Grâce à la mobilisation des makers bénévoles du territoire, le Département a pu récupérer plus de 500 visières de protection fabriquées avec une imprimante 3D et avec le soutien de la Ville de Taverny. Elles s’ajoutent également aux 250 visières apportées par l’Union des Maires du Val d’Oise. L’ensemble de ces visières de protection ont été distribuer dans les EHPAD du Val d’Oise.

# Emmaüs en danger : lancement d’un appel aux dons

lundi 20 avril 2020
Pour la première fois en 70 ans, Emmaüs lance un grand appel à la générosité du public pour ne pas laisser les plus fragiles retourner seuls et sans ressources à la rue.
En effet la crise sanitaire sans précédent qui frappe le pays les ont contraints à cesser l’essentiel de leur activités. Tous les compagnons et toutes les personnes en situation de pauvreté et d’exclusion aidés par Emmaüs sont aujourd’hui en danger.

# Civid 19 : La Croix Rouge du Val d’oise et la MJC de Persan font un appel au don

jeudi 16 avril 2020
Pour répondre à la crise spécifique actuelle, la Croix-Rouge du Val d’Oise depuis plus d’un mois répond présente face à la crise sanitaire, économique et sociale engendrée par l’épidémie COVID-19.
Des transports COVID à la demande du SAMU ont
lieu chaque jour portant à 150 personnes prises en charge à ce jour. De plus, la Croix-Rouge de Val d’Oise apporte son soutien pouvant être matériel ou humain au centre médicaux COVID de Pontoise, Villiers le Bel, St Brice et Deuil la barre.
Depuis le 6 avril, un véhicule Croix-Rouge effectue les retours à domicile ou en centre d’hébergements des personnes sortant des centres hospitaliers.
Un centre d’hébergement a vu le jour à Goussainville pour les SDF du département, et ceux contaminés sont par ailleurs accueillis au centre de confinement d »Argenteuil.
La mise en place de l’opération de conciergerie solidaire lancée le 20 mars « Croix-Rouge Chez Vous » a permis de livrer 242 personnes en denrées alimentaires et médicaments
l’association appelle les entreprises du secteur agroalimentaire au don en se rapprochant du centre opérationnel de direction au 01 39 35 60 16 / cod95@croix-rouge.fr.
Toutes les unités locales du Val d’Oise sont mobilisées et mènent en plus de ces actions, des
opérations spécifiques à leur secteur comme c’est le cas à Persan.
La Maison des Jeunes et de la Culture en partenariat avec le restaurant « La Table Méditerranéenne », a lancer une cagnotte indépendante «papayoux»,
une action pour soutenir le personnel soignant des services d’urgence et de réanimation des hôpitaux de Beaumont-sur-Oise et de Pontoise, en leur distribuant gratuitement des repas froids et équilibrés, pouvant être réchauffés et mangés facilement à toutes heures de la journée.

# Solidarité au quartier du village face au coronavirus

jeudi 2 avril 2020

Dans le quartier du Village, comme partout en France, la solidarité face au coronavirus s’organise.

Naséra s’inquiète pour ses proches, pendant ses journées elle lessive, prends des nouvelles par téléphone et par skype et viens en aide aux personnes les plus fragiles du quartier.

La pénurie de masque n’épargne pas le Val d’Oise. Infirmière libéral, la fille de Naséra vie aujourd’hui une situation pas facile, elle fait partie des soignants qui peine à trouver des masques chirurgicaux.

Haïcha n’a pas attendu le confinement pour venir en aide aux plus vulnérables. Elle appelle les personnes âgées du quartier, et récupère leur médicaments.

Afin de rompre l’isolement et apporter des services de premières nécessités, Méziane Fahem, directeur du CCAS de Persan invite les habitants les plus vulnérables à composer le n° d’urgence mis en place. 01 39 37 48 89.

Chaque jour le service se mobilise, reste à l’écoute, fait le point sur la situation, pour anticiper les évolutions, et ajuster les dispositifs si besoin afin d’apporter aide et soutien.

# La ligue nationale de basket déterminée à reprendre les championnats de la saison 2019-2020

lundi 23 mars 2020

Le Comité Directeur de la Ligue Nationale de Basket s’est réuni le jeudi 19 mars, afin d’aborder la question de ses compétitions suspendues en raison de la situation sanitaire du pays.

La priorité est donnée à la reprise et à la conclusion de ses deux championnats professionnels en cours dès que le risque lié au virus Covid-19 aura disparu et que les clubs pourront de nouveau recevoir leur public. Il s’agit d’une nécessité vitale sur le plan économique et sportif pour les clubs professionnels de basket, mais aussi d’une nécessité d’animation des territoires que la LNB n’a pas oubliée.

Le Comité Directeur de la LNB et l’ensemble des clubs respectent et respecteront scrupuleusement les consignes gouvernementales, et invitent tous les clubs, coaches, bénévoles, staffs, fans, partenaires et joueurs professionnels à participer à l’effort national de ralentissement de la propagation du virus, en adoptant la mesure actuelle de strict confinement et de non-déplacements telle que préconisée par le Gouvernement … pour pouvoir le plus rapidement possible jouer au basket et profiter de toutes les émotions positives qu’il peut apporter à ses fans.

# Si on ne peut plus se serrer la main, on peut quand même se serrer les coudes.

jeudi 19 mars 2020

Le Syndicat TRI-OR fermera sa ligne de tri sur le site intégré de Champagne sur Oise dès lundi 23 mars, faute de matériel de protection en nombre suffisant pour ses agents. Il a été décidé d’interrompre cette activité ce jeudi 19 mars et offrir au service radiologie de l’hôpital de Beaumont sur Oise, les masques non utilisés cette semaine soit environ 150 unités différentes de FFP1 à FFP3.

Depuis l’annonce du Président de la République, les organismes de formation, écoles, universités ainsi que les parents sont plongés dans le doute.

Pas facile pour tous de s’adapter à cette nouvelle technologie de l’école en ligne, et pas tout le monde possède une connexion internet.

Adoptons le Système D ! Ressortons nos vieux cahiers.

Et puis il y a les initiatives locales, les habitants du quartier du village ont commencer dès jeudi soir à proposés des services pour prêter main forte à leur voisins qui n’ont pas de mode de garde, aider les personnes âgées qui ne peuvent pas aller faire leurs courses.

Sur les réseaux sociaux de nombreux étudiant(es) proposent leurs services à des parents démunis.

Pour occuper les journées de vos enfants, chers parents vous pouvez dès à présent ressortir les jeux de 7 familles, ainsi que le légendaire docteur maboul, vous pouvez aussi l’aider à redécorer sa chambre, faire des albums photos avec lui. Et même si l’on est confiné, vous pouvez faire de la gym, en montant et descendant les escaliers pour faire du sport, ou lui faire écouter un podcast des ateliers radio d’Alternative fm !

# La France sous confinement pour au moins 15 jours

mardi 17 mars 2020

Les Français doivent rester chez eux, suite aux mesures prises par le gouvernement visant à endiguer la propagation du Coronavirus COVID-19.

De très nombreux interdits sont imposés pour limiter les déplacements et les contacts entre personnes au maximum. Se réunir en groupe dans la rue ou dans un parc est désormais interdit, mais faire de l’exercice ou de promener son chien seul autour de son domicile est toujours possible. Vous pouvez également aller faire vos achats de première nécessité, vous rendre chez un professionnel de santé.

Un dispositif de contrôle est mis en place par 100 000 policiers et gendarmes pour les contrôles de véhicules mais aussi des piétons.

La consigne générale est de rester chez soi, et il est impératif de se munir d’une attestation pour justifier son déplacement. Sans justificatif vous vous exposer à une amende allant de 38 à 135 euros. Un papier libre sera tolérer pour ceux qui ne possède pas d’imprimante.

Plus d’information sur www.gouvernement.fr

# Résultats des élections municipales à Persan : Alain Kasse réélu pour un deuxième mandat

lundi 16 mars 2020

Le maire de Persan Alain Kasse, a été élu dès le premier tour avec 58,90% des voix.
Les électeurs se sont peu déplacés pour voter puisque 32,80 % d’entre eux se sont rendus aux urnes, un état de fait qui pourrait notamment être lié à l’épidémie de coronavirus.
Le taux de participation : 32,80%, pour les votes nuls : 2,04% et les votes blancs : 1,72%.

Avec 58,90% des voix , Alain Kasse a devancé Leila Saib de la liste « La France Insoumise » avec 21,82%. et le conseiller municipal Sébastien Lombard avec 19,27%, de la liste « Persan en commun ».