onair1

 

vumetre

# Pic de pollution, alerte canicule à Paris et en Île de France.

Les préfets de Paris et d’Île-de-France ont décidé d’activer le niveau 3 du plan canicule dans la capitale et sa région.

En concertation avec la maire de Paris et tous les partenaires du plan parisien, le Préfet de la région d’Île-de-France, Préfet de Paris, a décidé de déclencher les mesures suivantes :

·activation par la maire de Paris d’un centre d’appel téléphonique (3975) qui prend contact avec les personnes fragiles qui se sont préalablement inscrites à cet effet ou dont la situation critique lui est signalée ;

·séjour en salles rafraîchies (entre 14h et 18h)  de toutes les personnes pour lesquelles des professionnels de la santé ou du social, les intervenants du téléopérateur auront demandé une inscription auprès du Centre d’action sociale de la Ville de Paris (CASVP). Ces salles sont situées, notamment, dans des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) du CASVP et du secteur associatif ou privé, voire en cas de besoin dans des hôtels parisiens.  Ces personnes sont invitées à se déplacer par leurs propres moyens. Toutefois, le transport est assuré par la Ville lorsque la personne inscrite est dans l’incapacité, ou rencontre des difficultés, à se déplacer par elle-même ;

·ouverture de salles rafraîchies en accès libre (entre 14h et 18h), notamment dans les mairies d’arrondissement et des clubs du CASVP, pour les personnes non inscrites au fichier Chalex (Chaleur extrême) ; les « maraudes » associatives et municipales sont renforcées. Des lieux rafraîchis sont signalés à l’usage du grand public, d’autres sont spécialement aménagés pour offrir aux personnes fragiles un répit sécurisé au frais.

l’Airparif  l’association chargée de surveiller la qualité de l’air en Île-de-France  a annoncé un risque de pollution de l’air en raison des niveaux soutenus d’ozone. La Ville de Paris et la région ont ainsi décidé de prendre différentes mesures, principalement liées aux moyens de transports.

« Les espaces verts permettent d’améliorer la résilience des villes face à des événements environnementaux tels que les vagues de chaleur, et réduisent les îlots thermiques urbains. Les températures dans les espaces verts peuvent être de 1 à 5 degrés inférieures à celles des espaces où la nature n’est pas présente ! Dans le même temps la nature permet
de lutter durablement contre la pollution, les plantes ayant la capacité d’absorber les gaz polluants de manière efficace : une plante suffit pour dépolluer 10m2 ! » explique Hugo Meunier, fondateur de Merci Raymond  « startup française éco-responsable ».

 

En vue du pic de pollution et des restrictions de circulation qui sont prévues pour ce mercredi et jeudi, 4 startups proposent des alternatives de mobilité verte :

  • Klaxit, leader français du covoiturage domicile-travail sur toute la France, participe au décongestionnement des routes en limitant le nombre de véhicules. Le service sera gratuit pour ces deux jours.
  • COUP, scooter électrique en libre-service, disponible à Paris, propose une flotte de 1 700 escooter à partager pour les trajets intramuros.
  • Felix est le UBER des taxi-scooters électriques. Beaucoup moins cher et sans majoration tarifaire, Felix permet de se déplacer agilement dans Paris sans émissions de CO2.
  • Geovelo pour ceux qui souhaitent troquer la voiture pour le vélo, l’application permet, grâce au GPS de calcul d’itinéraires, de connaître les meilleures pistes sécurisées et appropriées dans Paris pour les cyclistes.

Le commentaires sont fermés.