onair1

 

vumetre

# Magazine « LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ »

Adama TRAORE est décédé lors de son interpellation par la Gendarmerie de Persan, le 19 juillet, le jour de ses 24 ANS dans des circonstances troubles … L’autopsie avait conclu que Adama était décédé parce qu’il souffrait d’une grave infection touchant plusieurs organes …

Le Procureur de la république a répondu favorablement à la demande de la famille TRAORE et de leur avocat, d’une contre-autopsie, annonçant mardi 26 juillet, qu’une deuxième autopsie sera pratiquée à l’Institut Médico- Légal de Paris pour déterminer les causes réelles de sa mort.

Cette décision d’une deuxième autopsie a été prise, grâce à la persistance de la famille TRAORE d’exigence de vérité, par souci de mettre fin aux graves incidents qui se sont produits durant plusieurs nuits, mais également suite à la forte mobilisation lors de la marche blanche qui s’est déroulée Vendredi 22 juillet à Beaumont, réunissant plus de 3 000 participants.

Ecoutez notre émission et notre reportage en podcasts !

Le commentaires sont fermés.