onair1

 

vumetre

# Le foie gras, une souffrance qui pèse lourd

Ce samedi, les bénévoles de l’association L214 dénonceront le traitement réservé aux oies et aux canards gavés pour la production de foie gras : les passants seront invités à deviner le poids d’un sac. Son contenu représente la quantité de nourriture qu’on force un canard à ingurgiter quotidiennement pour produire un foie gras, rapportée à l’échelle humaine.
14 kg : c’est la quantité de nourriture qu’un humain devrait ingurgiter s’il subissait le même sort que les oies et canards dans la production de foie gras.
C’est aussi le poids d’un sac que les Beauvaisiens seront invités à soulever lors de l’action de sensibilisation de L214 pour comprendre ce qu’endurent ces animaux. Si les passants devinent ce poids, ils pourront alors repartir avec un cadeau : une alternative végétale au foie gras.
En parallèle, des images d’enquêtes dans des élevages français de canards utilisés pour la production de foie gras seront diffusées et seront également l’occasion, en ce début de période festive, d’inviter le public à opter pour des alternatives épargnant les animaux.

Le commentaires sont fermés.